Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bleaugue de Tonton Th

Trucs, Bidules et Machins sont dans le grand Ternet mondial. l'un d'entre eux est swappé. qui va tomber dans le coredump ?

La carte "musique" pour les djeunz.

Publié le 26 Octobre 2010 par Thierry in Foutage de G.

Je viens d'apprendre à l'instant même il y a quelques jours par PCInpact que cette fameuse  subvention de l'industrie du divertissement par l'état (donc le contribuable, in fine), cette fameuse « carte musique », dont on nous rebat les oreilles depuis des mois, si ce n'est des années, va probablement être lancée autour du 28 octobre. Même /. en parle, c'est dire si le sujet est important ;)

 

Que faut-il en penser ?

Certains chiffres cités parlent d'un coût de 75 millions d'euros. Rajouté au chiffre tout aussi incertain de 20 millions pour le fonctionnement de HADOPI, ça commence à bien faire. Tout cet argent dépensé pour défendre les intérets d'une industrie vacillante (ce qui reste à prouver, d'ailleurs) sans que rien ne soit vraiment fait pour aider les artistes (et je veux bien être contredit sur ce point) qui ne vont toucher qu'une part infime de ce pactole...

 

Maintenant, comptons le pognon.

En principe, la muzcard permettra d'acheter pour 50 Euros de musique dont la moitié sera prise en charge par l'état, et l'autre par le djeunz consommateur. Si on sait additionner, ça nous fait 50% pour le contribuable et 50% pour les parents du djeunz. Comme ce sont souvent les mêmes personnes, ça fait 100% extrait de nos larfeuilles. Tout ça pour, en gros, un million et demi de bénéficiaires.

 

Mais on va le dépenser où, tout cet argent frais ?

Première certitude : ce sera de l'offre légale, telle qu'elle devrait être définie (le fameux "label") par les gens de l'hadopire. Seconde (presque) certitude : Les patrons de cette offre légale seront fort probablement des habitués du 55 de la rue du Faubourg Saint-Honoré. Troisième (quasi) certitude, la machinerie informatique qui va gérer 1.5 millions de muzcard va être un véritable monstre, qui va lui aussi couter une fortune.

 

Et que pouvons-nous faire ?

Souffrir en silence, probablement. Ouiménon : si ce budget monstrueux doit permettre aux djeunz de payer pour avoir de la musique légalement diffusée, il me semble clair qu'il doit arriver dans les caisses des plateformes légales de diffusion de la musique légale. J'ai deux gamins, ce qui devrait théoriquement nous permettre de donner 100€ à (par exemple) Jamendo et/ou Coexist et/ou Slayradio, qui sont mes trois fournisseurs de musique préférés.

 

Et si ça ne marche pas ?

 

Si il est impossible de donner cette manne à ces excellents diffuseurs de culture musicale, ce sera (un juriste dans la salle ?) considéré comme, que sais-je, une distorsion de la concurrence, des subventions illicites, de la gabegie, de la chienlit, ou seulement une arnaque de plus ?

 

 


 

10 minutes après la mise en ligne : *paf* le décret est arrivé sous mes yeux... De la lecture en perspective...

 

Commenter cet article

al 28/10/2010 11:09



La carte Jamendo ça existe, avec des petits bouts de fesse de bouc dedans: http://www.cartejaimelamusique.fr/



Thierry 28/10/2010 12:28



Excellent ! Il m'en faut trois pour Noël !